Dimanche 10 mars 2024
Autour de BARBIZON... entre Art et Nature

En lisière de la forêt de Fontainebleau, Barbizon est un des endroits mythiques de la peinture pré-impressionniste en France qui a su garder son caractère de village authentique. Ce hameau de bûcherons, découvert en 1822 par le peintre Camille Corot, devient avec l'arrivée de Théodore Rousseau en 1848 et Jean-François Millet en 1849 un lieu incontournable pour les artistes qui viennent chercher l’inspiration auprès de la nature intacte, «peignant ainsi sur le motif ». Grâce à leur engagement pour la défense de la forêt, l'empereur Napoléon III publiera le premier décret de protection de la forêt.

L’épicerie - auberge des Ganne devient le point de ralliement de toute une joyeuse équipée « les peint’à Ganne » qui va transformer l’avenir de ce petit hameau. De 1830 à 1875, des centaines de peintres français et étrangers, sculpteurs, écrivains, journalistes, noms de la scène théâtrale parisienne, politiciens se retrouveront, se croiseront, séjourneront, vivront à Barbizon! Cette première époque se terminera avec la fermeture de l'auberge Ganne et la mort de Millet en 1875. L'émergence du courant impressionniste dans la seconde moitié du XIXe découle d'ailleurs en partie de l'influence exercée par les peintres de l'école de Barbizon. 

theodore rousseau paysage de ForêtThéodore Rousseau- Paysage de Forêt

Nous profiterons de cette nature grandiose, mettant nos pas dans ceux de ces peintres paysagistes du XIXème siècle pour y admirer les paysages qui les ont inspirés.

apremontRochers des Gorges d''Apremont

Le chaos de rochers des gorges d’Apremont est  l’un des lieux les plus renommés de la forêt de Fontainebleau : déserts de sable, grottes et vallées...un véritable bijou paysager.
La maison forestière, à l'entrée des gorges de Franchard, a été construite sous le règne de Louis-Philippe sur les vestiges de l'ancien ermitage de Franchard datant du XIIe siècle, détruit durant la Guerre de Cent ans, reconstruit en 1676 et abandonné en 1717 sur ordre royal en raison de l’insécurité qui y règne.

Le camp d’Arbonne où les stratèges militaires y installèrent un «poste d’observation» pour surveiller l’éventuelle arrivée, à cheval, des envahisseurs allemands pendant la guerre de 1870 offre un magnifique panorama. Un camp de Hussards implanté en contrebas au Bas-Bréau était chargé de défendre ce territoire.
Au retour, nous visiterons le charmant village de Barbizon qui est resté un haut lieu touristique et qui, le long de la Grande Rue, égrène les demeures, propriétés des artistes et auberges où ils aimaient y résider.

16 km    dénivelés : + 200 m / - 200 m
Animateur : Jean-Pierre

19 km    dénivelés : + 230 m / - 230 m
Animatrice : Véronique

Inscription :
Merci de contacter notre association (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Sentier des Gorges d'Apremont.Mare aux Sangliers

Transport par car : (port du masque conseillé durant le trajet)
Rendez-vous habituel, au parking de la sous-préfecture de l'Haÿ-les-Roses, pour un départ à 8h30.

Cliquez sur les mots "en vert" pour plus d'informations et sur les photos pour les "zoomer".
ARBien(ne) : Vous devez connecter avec votre compte pour accéder au parcours prévu et à l'inscription. Si vous n'avez pas encore fait cette démarche, vous pouvez nous demander de vous ouvrir votre compte.